Achetez ou Vendez comme vous aimez

COMMENT FAIRE DU COPYWRITING EN 2021?

id de l'annonce

570

posté par le pseudo de l'auteur
idibaliban75

17.00 €(HT)

délai de livraison

2 jour(s)

pas encore d'avis

description de l'annonce

Bonjour,

Comment faire du copywriting? Quand j’avais ma propre agence conseil en communication, on appelait ça concepteur-rédacteur. Aujourd’hui, on appelle ça copywriter. Ça fait un peu plus english, mais c’est la même chose.En fait, l’objectif reste absolument le même.L’objectif, c’est de faire mouche avec des mots, de faire en sorte que les gens passent à l’action grâce à vos mots. L’art de convaincre et persuader
avec des mots, c’est ça le copywriting.

Alors évidemment, pas besoin d’être un poète des temps modernes et de créer des alexandrins.Ce n’est pas ça du tout.Votre objectif, c’est au contraire de rester juste. Je vous propose avec ces 11 clés. Première clé, vous demandez sur quel support vous allez écrire parce qu’effectivement le copywriting s’adresse un petit peu à tous les supports.

Ça peut être, je ne sais pas, un flyer, un e-mail, une vidéo de vente, une pub radio, ce que vous voulez.Tout ça, c’est du copywriting et votre objectif, ça va être de faire en sorte que ce copywriting convertisse pour de la vente, pour trouver les prospects, pour ce que vous voulez.En tous les cas,
ce qu’il y a de sûr, c’est que vous n’allez pas faire la même chose.Si vous écrivez pour, je ne sais pas, un pack-shot télé de 5 secondes ou si vous écrivez un publireportage sur un magazine de presse spécialisée.

Deuxième clé, pour qui.C’est important quand même de savoir pour qui vous vendez. Alors plus vous saurez qui vous achètent, plus vous saurez ce qu’ils veulent, plus vous saurez quel produit leur proposer et quoi leur dire pour leur vendre ce produit. Alors par exemple, je ne sais pas, si vous vendez des formations de saut à la perche à une audience de plus de 60 ans, vous allez droit dans le mur.

Donc, c’est important quand même de savoir un petit peu ces infos. Alors quelles sont les infos précisément que vous devez récupérer? Le genre, l’âge, le statut matrimonial, les revenus, les loisirs, les intérêts, bref toutes ces choses qui vont vous permettre de créer une sorte de profil type. Ce qu’on appelle un avatar client.

Trois, définir le résultat que va atteindre votre client puis éviter les fonctionnalités, pas de fonctionnalité, des bénéfices. Par exemple dans ma formation sur le robot messenger, qui dit robot dit fonctionnalité, dit. il n’y a pas de ça, on ne parle pas de ça. On parle uniquement des avantages, dont vont bénéficier en fait mes clients s’ils suivent cette formation sur le robot messenger.

Quatre, après les forces les faiblesses. Alors d’abord les faiblesses de votre produit puis les faiblesses des produits des autres. Mais revenons-en d’abord à votre produit. À vous, regardez bien, si jamais vous avez une faiblesse sur votre produit, de voir si vous ne pouvez pas l’assumer et en faire une force. Par exemple pour ma formation sur le robot messenger, effectivement, clairement dedans, je ne parle pas de la pub.

Il y en a certains qui peuvent se dire : c’est une faiblesse. Oui, mais non. C’est totalement assumé et l’objectif de cette formation, c’est de se servir du robot de manière gratuite, sans faire dépenser d’argent. Donc là, on transforme ce qui pourrait être pour certains une faiblesse en une force. Deuxième chose qui est importante, c’est d’essayer de vous différencier.

Alors là encore, toujours pareil. Alors, je vous rappelle quand même que la pub comparative en France n’est pas permise. Cela dit, vous pouvez quand même vous différencier. Ça vous en avez le droit. Par exemple sur ma formation sur la vente, la manière de me différencier c’est de prendre un petit peu la vente au sens très large et très global et d’essayer d’en faire le tour de a à z en parlant du copywriting, du storytelling, mais aussi du nouveau marketing, bref en allant un petit peu au fond des choses. C’est la manière à moi de me différencier.

Donc deux choses qui sont à noter pour les faiblesses de votre produit, regardez si vous ne pouvez pas les transformer en force que ce soit en vous différenciant ou simplement en allant chercher les faiblesses
qui deviennent finalement un atout pour vous.

Cinquième clé, quoi pour moi. Il y a quoi là pour moi? C’est quoi ce truc? C’est la première question qu’on se pose, que ce soit pour acheter un produit physique dans la vie réelle, que ce soit pour acheter un
produit numérique ou un service ou quoi que ce soit. La première question qu’on se pose c’est : il y a quoi pour moi? Qu’est-ce que je vais obtenir ça? Quels sont les bénéfices? Qu’est-ce que je vais y gagner? Bah oui, c’est ça, c’est comme ça qu’on fonctionne.

Donc pour vous-même, pour votre produit, il faut absolument travailler sur ces trois axes-là qui vont vous aider. Un, utiliser le verbe être. Alors par exemple grâce à ce rouge à lèvres aux reflets bleutés, vous allez être la femme la plus sexy de France. Deuxième axe de travail pour vous, c’est de travailler sur le verbe devenir. Par exemple, grâce à ces baskets montés sur ressorts hydrauliques, vous allez devenir le plus grand marqueur de paniers de France.

Troisième verbe qui va vous aider à vendre, c’est le verbe faire. Par exemple, grâce à ce four multifonction à percolation incorporé, vous allez pouvoir faire une pizza capable de nourrir le 4e arrondissement de Paris. Six, le style. Alors le style simple, court, direct, voilà. Les phrases, les phrases alors certaines longues, d’autres courtes, mais en tous les cas en alternance. Les mots, il y a des verbes d’action. C’est important. Il faut utiliser aussi des mots qui soient déclencheurs.

D’une manière générale pour harmoniser tout ça, il faut faire de la musique. Et là, les musiciens vont comprendre ce que je dis. La musique, il y en a partout. Il y en a dans un simple montage vidéo, la manière d’amener les choses, mais il y en a aussi dans l’écriture et c’est tout ça qui va faire que grâce à ce rythme que vous allez trouver, vous allez rendre les choses fluides.

Septième clé, pratiquez. Pratiquez un petit peu comme un pianiste fait régulièrement ses gammes. Vous pareil, pas de refus d’obstacle, il va falloir écrire. Alors d’abord pratiquez sur votre produit avant de penser à pratiquer pour d’autres et devenir à copywriter. Exercez-vous, bien sûr sur vos produits. Parmi les petites astuces, n’oubliez pas d’utiliser le vous plutôt que le « je » où vous adressez à la personne. On est d’accord.

Puis l’AB testing. Moi, je l’utilise encore régulièrement par exemple pour les titres de mes emails et j’ai encore aujourd’hui des surprises qui me laissent pantois. Donc, n’hésitez pas si vous avez cette possibilité d’utiliser aussi l’AB testing pour vous aider. Huitième clé, il va falloir céder de votre bras droit. Qui c’est votre bras droit? Mais c’est Google. Ça quand même. Alors copywriting, c’est bien, mais avoir une approche SEO, c’est bien aussi.

Pour ça, sachez-le, vous avez absolument toutes les infos qu’il vous faut sur Google et pour ça, il va falloir réapprendre évidemment le langage populaire qui est sur Google, apprendre aussi à vous servir de ce moteur de recherche et de ce qu’on appelle l’autocomplétion, chercher absolument toutes les infos dont vous avez besoin, que ce soit sur vos concurrents, ou même beaucoup plus simplement sur vos clients potentiels.

Neuvième clé, le titre. Et là, on est dans du lourd. Le titre, c’est important. C’est une grosse part du gâteau quand même. Alors idéalement, un titre doit être spécifique et précis. Par exemple cette formation, c’est clair qu’on parle des tunnels et des pages de ventes, qu’on va en faire le tour de a à z et même si on part de zéro, c’est-à-dire sans être véritablement un expert, on va le devenir. Un titre peut très bien être
peu commun, mais accessible à tous.

C’est le cas par exemple de cette formation où on explique qu’effectivement on va trouver des prospects qualifiés, on va trouver les clients, mais sans dépenser un euro et c’est là que ça devient intéressant. Peu commun parce qu’il faut toujours, la pub et tout ça. Bon là, on fait les choses un petit peu différemment. Mais dans un titre, on peut très bien véhiculer aussi un sens de l’urgence.

Par exemple sur cette formation sur l’e-mailing, on voit bien qu’on va donc créer notre liste rentable, en partant de zéro, en terminant un pro et ce très vite finalement, rapidement en 24 heures chrono. Donc voilà le sens de l’urgence qui est mis dans ce titre-là. Puis vous pouvez très bien volontairement retirer un frein sur votre produit par exemple. Pour cette formation, là le frein il est clair, c’est qu’on peut très bien vivre de sa chaîne YouTube, même en partant de zéro, même en étant un parfait débutant.

Voilà quelques-uns des axes de travail sur lesquelles vous pouvez travailler votre copywriting. Dixième clé, la structure que vous allez mettre en place. Alors d’abord, trouvez une accroche. Alors une accroche, ça peut être à l’écrit un truc particulier ou visuel, un geste. Bref, il vous faut une accroche pour commencer à agripper. Après, il y a des structures qui existent effectivement, alors des structures pour tous les supports.

Alors, ça peut être structure pour les emails, structure pour les vidéos de vente, structure pour les vidéos YouTube, structure, structure, il y en a partout et vous trouverez forcément la bonne structure pour le bon support. Il existe même d’ailleurs des formules qui sont carrément universelles et qui servent absolument dans tous les cas. Donc, la structure, ça paraît bête, mais travailler là-dessus.

Onze, l’appel à l’action. C’est la scène finale. C’est l’objectif final de chacun d’entre vous. C’est ce pourquoi vous avez fait tout ce travail jusqu’ici, pour qu’il y ait derrière un engagement, qu’il se passe quelque chose. Donc, il faut déjà bien définir en amont exactement ce que vous voulez que les gens fassent. Et à partir de là, c’est bien de les aider un petit peu avec par exemple un sentiment d’urgence, que vous allez générer un scarcity qui va leur faire comprendre que c’est maintenant parce qu’après ça ne sera plus pareil.

Ça peut être aussi une offre spéciale. Ça peut être aussi une garantie particulière. Bref, il y a dix mille manières de faire en sorte que les gens en viennent à passer à l’action. Par exemple pour cette vidéo, je pourrais très bien vous dire : eh bien, je vous propose cette formation offerte pour apprendre à vendre facilement de a à z. Donc, cliquez ici. Mais non, non, je ne le ferai pas,c'est un exemple pour vous faire comrendre! J’espère vous avoir un petit peu aiguillé dans cette botte de foin.

Si vous voulez passer à l'action voir en dessous un cours sur le copywriting en pdf de 51 pages "vendre sans survendre" et par la suite je mettrai à l'avenir d'autres surprise!

A bientôt!

.

 

 

 

 


TAGs
comment faire du copywriting
apprendre le copywriting
c'est quoi le copywriting
COMMENT FAIRE DU COPYWRITING EN 2021
copywriting
comment convaincre
copywriting business
copywriting c'est quoi
copywriting cours
copywriting en francais
copywriting facile
techniques de copywriting

annonce postée sur marketplace petites annonces


partagez l'annonce sur les réseaux Facebook Twitter Linkedin email

Précommande.

COMMENT FAIRE DU COPYWRITING EN 2021?
17.00€
Délai de 2 jour(s).




Posez une question au vendeur de cette annonce: idibaliban75